Préparer sa retraite
revente lmnp

Comment bien préparer sa retraite ?

Les temps changent sur le front des retraites. En effet, le système de solidarité de la retraite par répartition, issu de l’après-guerre, semble aujourd’hui menacé par l’inversement de la pyramide des âges.

Autrement dit, les actifs d’aujourd’hui seront certainement moins bien lotis que leurs aînés. Ils devront donc trouver des solutions pour pallier l’inévitable baisse de leurs revenus au moment de leur départ de la vie active. C’est pour cette raison que les travailleurs d’aujourd’hui peuvent adhérer à la retraite par capitalisation, pour préparer leur retraite financièrement.

Alors comment préparer au mieux sa retraite ? La meilleure recommandation serait de placer le plus tôt possible pour vivre une retraite sans soucis financier. Plus cet effort sera pris en amont et plus il sera facile de préparer sa retraite avec des compléments de revenus confortables.

Ce qui change à la retraite

Dans la première phase, la retraite s’accompagne de plus de temps libre et va donc logiquement induire une hausse des dépenses de loisirs, de restaurants et de voyages, etc.

Dans un second temps, la santé deviendra un sujet sensible avec des dépenses de santé et des services à domicile en augmentation qui impacteront le budget du ménage.

Pourquoi faut-il préparer sa retraite financièrement en amont?

En anticipant au maximum, pendant sa vie active, son niveau de vie à la retraite, vous allez lisser l’effort d’épargne sur le long terme et ainsi limiter cet effort chaque mois. Si l’on commence cet effort d’épargne tôt, il est plus facile de diversifier ses placements vers des unités de compte en action ou en immobilier (SCPI, OPCI, etc.).

En investissant progressivement dans des actions, il est possible que vous réduisiez le risque entreprise et que vous obteniez des résultats favorables. 

À l’inverse, si votre départ en retraite est proche, il est recommandé de s’orienter vers des unités de compte monétaires ou obligataires, fatalement moins rentables (et donc, moins risqués), pour préserver votre capital.

Autrement dit, de nombreux véhicules d’investissement financiers sont envisageables en fonction de votre profil investisseur et de la date prévue de départ en retraite, comme :

    gestion de patrimoine

    Les meilleurs produits financiers pour anticiper sa retraite

    ​​Le plan d’épargne retraite – PER

    Le plan d’épargne retraite individuel (PER) est un véhicule de placement à long terme, ouvert aux investisseurs qui veulent préparer leur retraite financièrement. Instauré en 2019 par la loi PACTE, il a vocation de remplacer à la fois :

    • Le contrat Madelin,
    • Le contrat retraite « article 83 »,
    • Le plan d’épargne pour la retraite collectif (PERCO),
    • Le plan d’épargne retraite populaire (PERP).

    L’objectif du PER est d’épargner au long cours pour bénéficier, à terme, d’une rente viagère ou d’un capital. À l’instar de l’assurance-vie, on peut souscrire autant de PER que l’on souhaite et y faire des versements libres en fonction de ses revenus. Néanmoins, le PER ne peut se dénouer que pour les raisons suivantes : 

    • À la suite de l’invalidité de vous, vos enfants, votre époux ou épouse ou de votre partenaire de Pacs,
    • Au décès de votre époux ou épouse ou de votre partenaire de Pacs,
    • À la suite de l’expiration de vos droits aux allocations chômage,
    • À cause d’un surendettement, à condition que la commission de surendettement en fasse la demande,
    • À la suite de la cessation d’activité non salariée après le jugement d’une liquidation judiciaire,
    • Après l’acquisition de la résidence principale (sauf pour les droits issus de versements obligatoires).

    En souscrivant un PER, vous pouvez bénéficier d’une déduction proportionnelle à vos versements de l’assiette votre impôt (IR).

    L’assurance-vie pour une retraite sereine

    L’assurance-vie est un véhicule d’épargne à long terme qui permet de se constituer un capital pour préparer sa retraite. Contrairement à certaines idées reçues, il est possible de racheter son contrat à tout moment, sous réserve d’être assujetti à une fiscalité plus ou moins forte.

    La souplesse du contrat d’assurance vie fait de lui une option plébiscitée par les Français. La plupart des contrats proposés par les compagnies d’assurances proposent des garanties qui sécuriseront le capital placé pour la retraite pour être ensuite converti en rente viagère ou en sortie en capital.

    Cette enveloppe fiscale permet aux investisseurs de sécuriser leurs avoirs s’ils optent pour le fonds euro et répondre à des objectifs aussi différents que :

    • Faire face à un accident de la vie
    • Financer des projets
    • Avoir une retraite plus confortable
    • Aider ses enfants
    • Transmettre son patrimoine.

    De plus, via la clause bénéficiaire, il est possible de privilégier un membre de sa famille (ou un tiers) en cas de décès. Les montants transmis au bénéficiaire ne rentrent pas dans l’actif successoral global, sous réserve de ne pas léser la réserve dévolue aux héritiers réservataires.

    Le PEA pour préparer la retraite

    Le plan épargne action (PEA) est un produit d’épargne réglementé. Il permet d’acquérir et de gérer un portefeuille d’actions d’entreprises européennes, tout en bénéficiant (sous conditions) d’une exonération d’impôt. Il y a deux types de PEA : le PEA classique (bancaire ou assurance) et le PEA-PME, qui est dédié aux titres des PME. Les conditions d’ouverture du plan, les titres qu’il peut abriter, les conditions de versement, de retrait et de bénéfice de l’avantage fiscal sont réglementés. 

    Cette enveloppe fiscale suppose un risque plus important car il s’agit d’investir principalement en bourse. En contrepartie, le potentiel de croissance de votre portefeuille est beaucoup plus important sur le long terme que les livrets d’épargne au rendement plus limité. Cette solution peut s’avérer intéressante pour les investisseurs dynamiques souhaitant préparer leur retraite.

    Avec cet investissement, il est possible de :

    • Faire des retraits de votre PEA à tout moment hors impôts (sauf PS de 17,2%) et sans le clôturer
    • Transformer votre PEA en un revenu défiscalisé pour votre retraite

    Pour profiter pleinement des bénéfices du PEA, il est recommandé de l’ouvrir et d’y faire un premier versement au moins 5 ans avant le départ en retraite. Toutefois, si l’on souhaite percevoir une rente, il est recommandé de l’ouvrir 8 ans auparavant. On appelle cela la prise de date sur le PEA.

    Encore une fois, si l’on souhaite investir, il est recommandé de s’y prendre tôt afin de « faire vivre » son investissement le plus longtemps possible et de récupérer ses plus-values régulièrement.

    Investir en immobilier pour préparer sa retraite

    Investir dans un appartement ou une maison est une stratégie est fortement recommandée par les conseillers en gestion de patrimoine pour percevoir des revenus complémentaires à la retraite via la perception de loyers récurrents.

    Dans un premier temps, les investisseurs en immobilier utilisent l’effet de levier du crédit immobilier pour acheter des appartements. Cela leur permet de ne pas immobiliser toute leur épargne, car c’est le locataire qui va amortir progressivement l’emprunt en versant des loyers au propriétaire. De son côté, celui-ci remboursera le crédit qu’il a contracté. Une fois ce dernier remboursé, les investisseurs pourront bénéficier de revenus fonciers en direct.

    Investir dans la Pierre Papier pour préparer sa retraite

    Contrairement à un investissement locatif direct qui impose de gérer son bien immobilier avec les risques qui vont avec (vacance locative, impayés, travaux, etc.), il est possible de s’orienter vers d’autres produits qui ont un sous-jacent immobilier. C’est ce qu’on appelle communément la pierre-papier.

    Concrètement, il s’agit d’investir dans des parts au sein d’une société civile de placement immobilier (SCPI) ou d’un organisme de placement collectif en immobilier (OPCI).

    Les SCPI ou OPCI collectent les fonds des investisseurs via une société de gestion puis les réinjectent dans un patrimoine immobilier diversifié (tertiaire, commerces, établissements de santé, entrepôts…).

    La société de gestion verse un dividende mensuel ou trimestriel aux détenteurs de parts après une période de franchise moyenne de 3 à 6 mois. Contrairement à un investissement, le risque est mutualisé avec les nombreux autres épargnants, sans aucune contrainte de gestion. Toutefois, comme tout investissement, choisir cette option comporte également des risques. 

    Être accompagné pour préparer sa retraite 

    Si l’on souhaite acquérir un patrimoine et percevoir des revenus à sa retraite, il est fortement recommandé de se rapprocher d’un conseiller en gestion de patrimoine. Ce dernier sera en mesure d’établir votre profil d’investisseur et de vous proposer les solutions adaptées à votre situation, à vos besoins et à vos envies.

      Qui sommes-nous ?

      Une équipe de professionnels à votre écoute et à votre disposition pour vous conseiller…

      Investir dans l'immobilier

      Trouvez le meilleur investissement immobilier adapté à votre situation et à vos besoins.

      Besoin d'information

      Vous avez besoin d’être accompagné pour votre projet d’investissement immobilier dans l’ancien ?

      Découvrez également

      Transmettre son patrimoine

      Transmettre son patrimoine

      Comment bien transmettre son patrimoine à moindre coût ? Pour transmettre son patrimoine à moindre coût, il existe plusieurs mécanismes. Il est...

      lire plus
      Réduire ses impôts

      Réduire ses impôts

      Réduire ses impôts : quelles solutions choisir ? Il existe des solutions de défiscalisation pour réduire le montant de votre impôt sur le revenu...

      lire plus